Ben Thorp Brown « L'Arcadia Center » au Jeu de Paume

 
btb_g.gif
Ben Thorp Brown, Cura, 2019, vidéo.
Coproduction : Jeu de Paume, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux et
Museo Amparo, Puebla. © Ben Thorp Brown

Du 18 juin au 22 septembre, le Jeu de Paume accueille l'exposition « Ben Thorp Brown. L'Arcadia Center » dans le cadre de la programmation Satellite 12.

Composé d'une pièce sonore (Exercise, 2019), d'une sculpture (Shrine, 2019) et d'une vidéo produite pour l'exposition (Cura, 2019), « L'Arcadia Center » est imaginé comme un espace d'exercice spéculatif pour un monde qui doit restaurer ses capacités d'empathie.

Ben Thorp Brown envisage ici la notion d'empathie comme une capacité critique et une expression de notre sensibilité face aux espaces que nous occupons. L'architecture au croisement de l'empathie, du soin et de la survie constitue le sujet principal de l'exposition. En utilisant la vidéo, la sculpture et la performance, le travail de Ben Thorp Brown traite des effets des changements en cours – économiques, environnementaux et technologiques.

Cura, installation vidéo immersive, présente la VDL Research House II, construite par Richard et Dion Neutra près du Silver Lake Reservoir à Los Angeles. L'architecte austro-américain Richard Neutra, qui considérait l'architecture comme un outil thérapeutique, concevait des projets dont chaque élément environnemental était soigneusement conçu pour susciter une réponse sensorielle et émotionnelle particulière. La protagoniste du film est une tortue, antique animal qui incarne ici Cura, la déesse du soin, à laquelle la vocaliste Joan La Barbara prête sa voix. Tout en nous guidant à travers les différentes pièces de la maison, la tortue livre un monologue où la mythologie se mêle à des extraits du principal traité philosophique de Neutra, Survival Though Design (1954).

En adoptant la forme d'un sanctuaire arcadien où les habitants peuvent jouir d'une existence aussi idyllique qu'intemporelle, « L'Arcadia Center » prône une expérience architecturale inspirée à la fois par la mythologie antique et par les domaines de la psychologie et des neurosciences. L'exposition met en lumière l'interaction des forces interpersonnelles et environnementales, incitant l'imagination empathique à retisser des liens avec les personnes, les animaux et le monde naturel.

Commissaire : Laura Herman

Exposition présentée dans le cadre de la programmation Satellite coproduite par le Jeu de Paume, le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux, et le Musée Amparo de Puebla, Mexique.

L'Association des Amis du Jeu de Paume et l'Association des Amis du CAPC contribuent à la production des œuvres de cette programmation.

Médias associés : artpress, L'Architecture d'Aujourd'hui, Slash-Paris, Souvenirs from earth TV.

Remerciements à Drawing Hotel, Paris.

Jeu de Paume
1 place de la Concorde
75008 Paris
www.jeudepaume.org

logo-jeudepaume.jpg

Le Jeu de Paume est subventionné par le ministère de la Culture.
Il bénéficie du soutien de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, mécène privilégié.

logos5.jpg