Rodin - Maillol Face à Face

 
rodin_maillol_g.jpg

Rodin - Maillol Face à Face

Cet été, le musée d'art Hyacinthe Rigaud met la sculpture à l'honneur et propose à ses visiteurs d'assister à un dialogue artistique entre deux génies : Auguste Rodin et Aristide Maillol.

Pour sa troisième grande exposition estivale, le musée perpignanais invite les visiteurs à un dialogue absolument inédit entre ces deux grands sculpteurs, qui ont marqué de leur talent l'art moderne.
Si l'historiographie oppose aisément l'œuvre de ces deux artistes comme symptôme d'un changement de siècle, l'exposition vise à dépasser ce clivage pour mettre en lumière le dialogue qui va s'établir entre les deux hommes.

Une exposition fondée sur l'échange

En effet, si Rodin et Maillol révolutionnèrent tous deux la sculpture, ils surent échanger, dialoguer et nourrir leur art de l'admiration de l'autre. La rencontre eu probablement lieu en 1902. Les relations furent denses, comme l'atteste notamment le journal du comte Harry Kessler, pour se distendre après 1908. Leurs échanges épistolaires, leurs écrits, leurs rencontres, leurs recherches formelles... autant de chemins à emprunter pour cette exposition qui souhaite mettre en résonnance leurs œuvres. Si le nu féminin reste le motif auquel l'un et l'autre reviennent inlassablement, les deux hommes l'appréhendent différemment : tandis que Rodin ne peut se passer de l'observation du modèle dont il saisit au vol les gestes les plus intimes ou les attitudes les plus inattendues pour rester au plus proche de la nature, Maillol conserve une distance par rapport à celle-ci car il cherche l'apaisement d'une synthèse formelle.
La scénographie fait la part belle aux dialogues entre les œuvres de ces deux sculpteurs, mettant en exergue leurs différences mais mettant également en lumière la force de leur art qui ouvrit la porte à la modernité.

Rencontres, Approches de la sculpture, Vers la modernité

C'est suivant ces trois grands axes que se structure l'exposition.
Né en 1840, Rodin appartient à la génération précédant celle de Maillol (né en 1861). L'exposition de 1900 le porte au faîte de la célébrité. Sa place dans le panorama artistique de la fin du XIXe siècle est évoquée ici par son œuvre la plus célèbre, Le Penseur. Maillol, avant même de le rencontrer, l'admire ; mais les deux artistes ont pris des chemins différents : leurs œuvres en témoignent.
Année charnière dans l'histoire de la sculpture, 1905 voit dialoguer les œuvres des deux artistes. Traduisant chacun à sa façon le pouvoir d'expression du corps, ils aboutissent à des résultats radicalement opposés.
Enfin, ouvrant tous deux la porte à la modernité, ils laisseront chacun deux œuvres inachevées.
Figure allégorique représentant la poésie dans le monument à Victor Hugo, la Méditation, de Rodin, fut agrandie en 1896 sans bras ni genou droit et demeura telle, avec des marques de moulage très apparentes.
Dernière œuvre de Maillol, L'Harmonie, dont on connaît quatre états, est également inachevée : notre regard y reconnaît toutefois la même perfection que dans Méditation et incite peut-être à se poser la question de son inachèvement.

Une nouvelle grande exposition d'été pour le musée après Picasso et Dufy qui bénéficie du soutien du musée Rodin et du musée Maillol, qui accordent à Perpignan un prêt d'œuvres absolument exceptionnel.


« Rodin-Maillol, face à face »
22 juin – 3 novembre 2019

Jusqu’au 30 septembre : Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h
A partir du 1er octobre : ouvert du mardi au dimanche de 11h à 17h30

Musée d’art Hyacinthe Rigaud
21 rue Mailly – 66000 Perpignan
Tél : 04 68 66 19 83
musee-rigaud@mairie-perpignan.com
http://www.musee-rigaud.fr/

Commissaires d’exposition :
Antoinette Le Normand-Romain, conservatrice honoraire du musée Rodin et Àlex Susanna, poète et critique d’art.

logos.jpg