Damir Ocko « DICTA » au Jeu de Paume

 
 
 

Damir_ocko_g.gif
Damir Ocko, Dicta II, 2017, photographies de tournage. Co-production : Jeu de Paume, Paris, CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux et Museo Amparo, Puebla. Photo Damir Zizic. Courtesy de l’artiste. © Damir Ocko  
     

 
Né en 1977 à Zagreb (Croatie), où il vit et travaille, Damir Ocko invite à parcourir les méandres du langage et la manière dont le système neurophysiologique le génère avec poésie. Ses œuvres s’inscrivent dans un corpus d’idées où les éléments se répondent les uns aux autres, entre désir et carence, réel et fiction.

Le novlangue d’Orwell, qui prône une non-distanciation avec les faits, regroupe trois classes de vocabulaire. Le groupe B, celui de la rhétorique, de la parole politique, est le terreau du projet proposé par Damir Ocko.

L’exposition du Jeu de Paume s’articule autour du film Dicta II (pluriel de " dictum" , latin pour dicton, le terme qualifie une vérité non remise en question). Faisant suite à Dicta I, réalisé autour des écrits autobiographiques de Bertolt Brecht Telling the Truth: 5 Difficulties (1934), rédigés lorsque ce dernier s’est vu dénaturalisé par le régime allemand, Dicta II se construit autour d’une série de mots d’alerte. D’influence conceptuelle et dadaïste, le film prend la forme d’un collage et regroupe un ensemble de déclarations inaudibles et contradictoires, aussi obscures que son image. Il évoque le théâtre épique et la distanciation brechtienne qui politise la conscience chez le spectateur.

Commissaire : Agnès Violeau

 

 

Jeu de Paume
1 place de la Concorde
75008 Paris
www.jeudepaume.org

logo_jeu_de_paume.jpg

Le Jeu de Paume est subventionné par le ministère de la Culture.
Il bénéficie du soutien de Neuflize OBC et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, mécènes privilégiés.

logos3.jpg